Je dramatise, tu dramatises, il dramatise…

Philippe Geluck

Tranche de vie (ou tranche de gâteau, selon la formule d’Alfred Hitchcock) : hier soir, je flânais sur Facebook, tout en discutant avec une amie via la messagerie instantanée et en guettant la fin de cuisson d’un gâteau au yaourt, pépites de chocolat et oranges confites. Tout à coup, l’amie connectée me signale un reportage qui m’est – forcément – destiné au Journal télévisé de France 2 : les jeunes et la lecture.

Flairant les poncifs, les clichés et l’enfoncement de portes ouvertes, j’allume la télévision. Regarder le journal télévisé me rappelle une séance que j’avais failli faire avec des sixièmes l’année dernière : la comparaison des titres du 20h de TF1 et de France 2. Je voulais leur faire étudier de quelle manière le 20h est un rituel, avec son exécutant – le présentateur – ses petites phrases fétiches, ses « sans transition », « en direct », « avec nous sur ce plateau », son générique et ses logos.

Je patiente un petit peu, le temps d’écouter d’une oreille plus que distraite et néanmoins agacée l’interview politique, qui ressemble autant à un dialogue qu’une bande dessinée à un dictionnaire… Enfin, mon sujet arrive « Notre dossier ce soir ».

Plus qu’une mise en scène de l’information, avec ses acteurs, ses témoins, ses seconds rôles et ses figurants, le journal télévisé me fait plutôt l’effet d’une dramatisation excessive. Pourquoi tout ceci me rappelle-t-il l’émission « Le jour où tout a basculé », cocktail explosif de mauvais goût, de clichés, avec le tire-larmes de « Toute une histoire » et le jeu des comédiens de « Plus belle la vie » – sans vouloir me faire lapider par les fans ?

Que le reportage reprenne les grandes lignes de l’enquête d’Olivier Donnat sur les « Pratiques culturelles des Français à l’ère du numérique », c’est une chose. Qu’il fasse un catalogue alarmiste de ces résultats en est une autre. On y apprend – sans blague ! – que :

1) les enfants lisent avec leurs parents quand ils sont petits (s’il faut en croire la maman éplorée dont les fils, ado et pré-ado, refusent désormais la lecture pour se consacrer à la guitare et aux jeux vidéos, objets de perdition !) ;

2) les filles lisent plus que les garçons, parce que pour les garçons, lire c’est « fifille » ;

3) les jeunes arrêtent de lire parce que ça fait « intello », l’insulte à la mode, ce que nous rappelle aimablement Pujadas à la fin du reportage.

Je ne vais pas me lancer dans une tirade indignée sur mes réactions à ce chef d’oeuvre… faire des spéculations sur les nombreuses familles où l’on ne lit pas d’histoires, ni même répondre aux clichés qui font de la lecture quelque chose d’irrémédiablement féminin. Il est vrai que lorsqu’on apprend quel est le roman préféré de Frédéric Lefebvre – bourde largement commentée – on se rappelle l’échange entre Catherine Frot (encore elle) et Lionel Abelanski dans Imogène Mc Carthery :

« Vous avez de la chance de ne pas être un homme !

– Quand je vous regarde, j’en suis convaincue. »

Que les journalistes cherchent à désespérer les bibliothécaires, les professeurs documentalistes, les libraires, les professeurs en général, les parents et les lecteurs, cela reste néanmoins pour moi un mystère, si les résultats de ce reportage ne sont pas totalement des scoops… A quand un reportage intitulé : « Populations alphabétisées, une espèce en voie de disparition ? »

Faut-il absolument remplir les rubriques et le temps imparti d’un journal (35 minutes sur France 2) ? N’y avait-il donc rien d’autre à raconter, à expliquer, à révéler, pour qu’on se désespère des jeunes et de leurs soi-disant mauvaises habitudes ?

On aurait pu parler de ça, ou de ça. Cela aurait été plus gai, ou plus instructif. Ou bien, quitte à faire déprimer, quitte à faire dans le catastrophique, on aurait pu à nouveau parler de la prétendue fin du monde du 21 décembre, qui sera vraiment terrible pour tous ceux qui n’auront pas pu finir leur livre de chevet à temps…

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Aux infos, etc. !

4 réponses à “Je dramatise, tu dramatises, il dramatise…

  1. Ouais, j’en ai aussi entendu parler. Je m’étais dit qu’ils reprendraient surement les résultats d’Olivier Donnat et qu’ils dramatiseraient la lecture chez les ados et que j’avais pas envie de voir ça… Bingo. Quelle bande de fumistes! Sérieusement, est ce qu’ils l’ont lu, au moins, cette étude sur les pratiques culturelles?! Je hais les reportages télés. En tout cas, l’article sur sur à quoi ressemblerait l’an 2000 en 1900 m’a fait sourire. Certaines images m’en ont évoqués d’autres : « la station aéro cab » m’a fait penser au métro aérien de Paris, le « Ménage électrique » à ces appareils japonais qui font le ménage seuls (vite, commercialisez-les!), « l’école du futur » ressemble furieusement à une salle de LV aujourd’hui, avec ses élèves à casques… et le « cheval est devenu une curiosité » irait pas mal avec une image du salon de l’agriculture!

  2. Ce qu’il y a de bien avec toi Camille, c’est que tu es entière – ce que d’autres appellerait radicale. Tu ne fais pas dans la demi-mesure. Tu pars à l’attaque en mode « barbare » de Kaamelott : « Je hais les reportages télés. » « De l’or, beaucoup d’or, sinon on casse tout !!! »
    Moi, je suis plutôt en mode « la guerre en dentelle », façon « Fanfan la tulipe » :
    « On s’entretuait avec grâces, on s’éventrait en beauté… »
    … Comme dans « Robin des bois, le prince des voleurs » : pourquoi enlever un oeil avec une cuillère ? Parce que c’est plus long et ça fait plus mal du coup, selon le shérif joué par Alan Rickman !
    Bref, bon appétit : toi, tu hais les reportages télévisés, et moi… je ne les aime pas…

  3. Mdr!!! Et tu sais ce que je joue à Donjons et Dragons? Un Nain Guerrier! Oui, un nain, même pas une naine, je tenais à avoir une barbe ^^ Faudrait vraiment qu’on se fasses un jdr un de ces! Pourquoi pas au week end prévu?

  4. Bon, Hervé dit qu’on dit « un de ces quatre », mais moi je voulais vraiment dire juste « un de ces »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s